ADN - les photos ADN - les photos ADN - les vidéos ADN - les vidéos ADN - les publications ADN - les publications ADN - écouter le colloque ADN - écouter le colloque ADN - 5 propositions ADN - 5 propositions
ADN - les publications ADN - les photos ADN - les vidéos

  • Cycle de rencontres
    Petits déjeuners débats octobre-novembre 2015
    L'ère post salariale : une révolution en marche ?


  • Groupe de travail
    Petit déjeuner débat le 25 novembre 2015
    Fin du salariat, révolution individualiste ?
    Risque-t-on de passer d'un État providence
    à une auto providence ?

    En savoir + >>>

    Fondation ADN - Groupe de travail
  • Groupe de travail
    Petit déjeuner débat le 5 novembre 2015
    Du code du travail au code de l'actif ?
    En savoir + >>>

    Fondation ADN - Groupe de travail

  • Publication
    Compte-rendu de Michel Pébereau
    Tous Patrons ! La fin du salariat a-t-elle sonné ?
    En savoir + >>>

    Fondation ADN - Groupe de travail

À la Une

Groupes de travail

Les membres de l’ADN et tous ceux qui ont de l’intérêt pour nos recherches en cours peuvent rejoindre les groupes de travail qui se réunissent désormais une fois par mois. Autour d’une question et le plus souvent d’un invité, les échanges se déroulent le matin, de 8h30 à 10h.

L'ère post salariale : une révolution en marche ?

Cycle de rencontres : octobre-novembre 2015

“Tous Patrons ! La fin du salariat a-t-elle sonné ?”, un petit-déjeuner mercredi 7 octobre 2015 à 8h30.
Digitalisation, robotisation, besoin de flexibilité totale, avènement de la société des services, disparition de l’unité de temps et de lieu….: des bouleversements majeurs traversent le monde du travail aujourd’hui. Cela conduit à de nombreuses et nouvelles formes d’emplois (saisonnier, intérimaire, auto entrepreneur…). Le salariat, signe de la modernité ultime après-guerre, ne semble plus la meilleure réponse au monde digital et post industriel dans lequel nous sommes entrés.
L’essor du travail indépendant est-il une réponse à l’évolution profonde de la société ou simplement une conséquence conjoncturelle à la crise ?

En savoir + >>>


“Du code du travail au code de l’actif ?”, un petit-déjeuner jeudi 5 novembre 2015 à 8h30.
Les nouvelles formes de travail et la rigidité du CDI imposent t’ils un nouveau code du travail ? Le travail à distance a remis en cause les horaires de travail « classique » et facilite la multi-activité. La frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est en train de disparaitre. Dans ce contexte, la relation de subordination unique a-t-elle encore du sens ? Des géants mondiaux voient même le jour sans engager de collaborateurs. Uber, par exemple, leader mondial du transport de personnes n’a engagé aucun chauffeur et ne possèdent pas ses voitures ! Le travail n’étant plus standardisé, le code de travail n’est plus adapté.
Faut il passer d’un code du travail de l’entreprise à un code de l’actif … ?


En savoir + >>>


“Fin du salariat, révolution individualiste ?
Risque-t-on de passer d'un État providence à une auto providence ? ”,
un petit-déjeuner mercredi 25 novembre 2015 à 8h30.

Reposant essentiellement sur l’emploi salarié, notre modèle de protection sociale déjà exsangue risque de subir de plein fouet cette nouvelle révolution individualiste.
Le développement du travail indépendant met en péril le financement de notre système de protection sociale. Il faut répondre à cette évolution sans affaiblir la protection du travailleur et sans déséquilibrer le système global ? Comment permettre aux indépendants de participer efficacement au système global ? Ne faudrait-il pas imaginer un système de droit portable lié à l’individu ?

En savoir + >>>


Diversité des formes artistiques,
publics, financements : quels nouveaux modèles
pour le triptyque de la création ?

Pas une table-ronde, pas un débat à Avignon où on ne déclare pas que le spectacle vivant est en difficulté, que le théâtre est en crise... Pourtant, la nouvelle génération qui arrive a envie de casser les anciennes murailles entre théâtre privé et théâtre public. Pourtant, de nouveaux publics sont de plus en plus mobilisables facilement et rapidement grâce au numérique. Pourtant, les politiques territoriales de la culture cherchent à se renouveler malgré les baisses des dotations de l'État et les difficultés auxquelles elles doivent faire face. Pourtant, des initiatives de mobilisation de nouveaux financements naissent un peu partout. Pourtant, donc, tous les ingrédients sont là pour qu'ensemble, créateurs, publics, responsables politiques, opérateurs privés, nous développions à nouveau de nouvelles formes artistiques dans notre pays. Comment lancer la machine ? Comment faire en sorte que le bouillonnement nécessaire à la création soit fécond, que les publics soient touchés et que les collectivités utilisent les fonds publics comme levier de créativité et non comme dépenses ? Car il y a les dépenses publiques qui coûtent… et celles qui rapportent !
Un débat sans préjugé où le politique se place à l’écoute des professionnels pour essayer d’appréhender ensemble les lignes de forces artistiques de demain.

Un petit-déjeuner-débat le 17 juillet 2015 à Avignon.


En savoir + >>>

L'introuvable coût de l'excellence :
quels moyens pour une réforme des universités ?

La situation des universités est à plusieurs titres préoccupante : si 1,3% du PIB français leur est consacré, elles sont aujourd'hui en proie à une grogne que ne cesse d'alimenter la question du financement et de l'autonomie. De même, la faible représentation des universités françaises dans les classements internationaux ne laisse pas d'agiter le monde universitaire et d'inquiéter le monde étudiant. Dans ce contexte, un nouveau modèle universitaire est-il souhaitable mais est-il seulement possible ? Les moyens budgétaires en sont-ils le seul enjeu ?

Un petit-déjeuner-débat le 22 mai 2015.


En savoir + >>>

Comment renouer avec le cercle vertueux, investissements,
créations d’entreprise et nouveaux emplois en France ?

Un petit-déjeuner-débat le 17 avril 2015.

En savoir + >>>

Les retraités ont-ils pris le pouvoir ?

Conçu durant les Trente Glorieuses où la croissance était de 5% et où le PIB doublait tous les 15 ans, le pacte social de 1945 a été un succès. Une combinaison de l'allongement de la durée de la vie, du ralentissement de l'activité économique, et de l'augmentation de la dette sociale, semble y avoir mis fin. Existe-il des solutions équitables et réalistes pour rétablir un équilibre moins défavorable à la jeunesse ? Pouvons-nous bénéficier d'expériences étrangères, comme la Suède ou l'Allemagne ?
En un mot : Un nouveau pacte intergénérationnel est-il possible ?

Un petit-déjeuner-débat le 12 mars 2015.

En savoir + >>>

Nouvelles gauches, nouvelles droites,
nouvelles alliances européennes ?

Des évolutions électorales significatives ont lieu aujourd'hui en Europe, notamment avec l'émergence de mouvements tels "Démocrates suédois", "Podemos" en Espagne, "Siryza" en Grèce, "UKIP" en Grande-Bretagne voire le mouvement "Pegida" en Allemagne. Ces dynamiques sont caractérisées par une forte montée de l'extrême droite ou de l'extrême gauche anti-européennes, paraissant conduire certains États-majors à envisager des alliances inusitées entre partis de centre droit et de centre gauche pro-européens.
Comment interpréter ce mouvement ? De quelle façon peut-il concerner la France ?
Les récents attentats terroristes et les réactions qu'ils ont suscitées peuvent-il avoir un impact sur ces transformations ?

Un petit-déjeuner-débat le 5 février 2015.

En savoir + >>>

L'apprentissage dans le système éducatif français,
un développement introuvable ?

Alors que chez nos voisins européens l'apprentissage est une voie d'accès privilégiée à l'emploi, le système éducatif français continue à le réduire à un choix par défaut, à côté des filières générales toujours davantage plébiscitées. Ceci est d'autant plus paradoxal que l'apprentissage est recherché par les métiers traditionnels de l'artisanat d'art et du luxe, ou par les secteurs de haute précision exigeant un savoir expert. On établit également que les titulaires d'un CAP auront 75 % de chances de trouver un emploi dans les deux années suivant la fin de leur formation.

  • Comment dépasser cette alternative réductrice opposant apprentissage et voie généraliste ?
  • Pourquoi l'apprentissage et l'alternance sont plébiscités par les entreprises mais oubliés par le système éducatif ?
  • Quelle forme d'excellence l'apprentissage offre-t-il aujourd'hui ?

Un petit-déjeuner-débat le 11 décembre 2014 à 8h30.

En savoir + >>>

Questionner le travail :
les nouveaux visages de l'homo faber

Un petit-déjeuner-débat le 6 novembre 2014.

En savoir + >>>

Idées riches pour États pauvres

L’ADN en fait un thème de sa réflexion et prévoit de lui consacrer un colloque à l’hiver 2012. Il s’agit de réfléchir et de débattre dans deux directions. Au moment où les dettes grèvent les budgets des États et que les finances publiques sont à la recherche à la fois d’économies et d’un nouveau souffle, quels modèles de développement les États doivent-ils inventer ? Comment relancer l’économie sans relancer la dette ? Dans quelles directions les chercher pour trouver de nouveaux modèles d’économie, de croissance ou de sobriété ? L’informatisation peut-elle par exemple favoriser l’efficacité administrative ? Mais les idées riches, ce sont aussi des idées pour développer la richesse des Nations. Des idées industrielles ? Des modèles de développement économique susceptibles de favoriser les acteurs économiques ? L’Europe peut-elle faire le pari de la réindustrialisation à haute valeur ajoutée ?

“Idées riches pour États pauvres”, un débat le 9 octobre 2013

En savoir + >>>

“Idées riches pour États pauvres”, un petit-déjeuner-débat le 20 juin 2012.

En savoir + >>>

Jeunes juristes : quelle est votre ADN ?

Après avoir consacré en 2011 deux colloques à la “Génération Y” puis à “L’engagement” des jeunes adultes, l’ADN poursuit son débat avec la jeunesse.
“Jeunes juristes : quelle est votre ADN ?”, une rencontre le 16 février 2012.

En savoir + >>>

Les nouveaux outils de l’éducation

L’apparition des nouveaux outils de l’éducation est sans doute une chance. Celle de transformer le système éducatif pour lui permettre d’assumer à nouveau ses missions. Ces outils ont pour caractéristique de pouvoir toucher un nombre illimité d’élèves, tout en étant aussi individualisables qu’on le souhaite. Leur diffusion massive peut sortir les orientations pédagogiques du piège où elles sont maintenues par des limites simplement matérielles.
“Les nouveaux outils de l'éducation”, un colloque le 9 octobre 2012.

En savoir + >>>

“Les nouveaux outils de l'éducation”, un petit-déjeuner-débat le 16 mai 2012.

En savoir + >>>
ADN - 3 propositions

L’engagement

L’engagement n’a pas disparu, il a cessé d’être dû. Les institutions qui pouvaient l’exiger doivent aujourd’hui le quérir : on ne s’engage plus aujourd’hui sans hésitation dans les partis politiques, les syndicats, les Églises, les associations caritatives ou les Armées. Afin d’obtenir ce qui leur était naguère offert sans hésitation, ces institutions doivent désormais convaincre, persuader et séduire.
La Démocratie était née du remplacement de la verticalité du savoir et du pouvoir, par l’horizontalité du dialogue. La totalité des institutions s’en étaient trouvées transformées par des procédures nouvelles et par un commencement de soumission au droit. Quelle Démocratie rénovée naîtra de la question de l’engagement et justifiera que l’on s’engage pour elle ? L’ADN mène l’enquête.
L’ADN, pour le savoir, embarque en colloque et vous engage à la rejoindre.
“L’engagement”, un colloque le 17 novembre 2011.

En savoir + >>>

L’économie politique des sexes

La condition féminine n’est pas allée au terme de l’émancipation promise : peut-être les hommes ont-ils perdu, mais les femmes n’ont pas gagné. La société de consommation leur fait payer au prix fort leur "libération". Qu’en est-il de l’économie politique des sexes ?
L’ADN a lancé, le 23 juin dernier, un cycle de conférences consacré à "L'économie politique des sexes". Nous souhaitons mener une réflexion sur les relations entre les sexes en mêlant les points de vue historiques et l'analyse du présent, pour comprendre où vont les rapports entre les sexes. Sujet complexe, que l'ADN abordera en plusieurs étapes. Fidèle à sa vocation initiale, l’ADN veut mêler le regard et l’expérience des acteurs à l’expertise académique.

“Sexes, année 0”, un dîner-débat le 23 juin 2011.
“Mixtes ou égaux ?”, un dîner-débat le 26 octobre 2011.

Forum participatif >>>
En savoir + >>>

La Big Society

La Grande-Bretagne et les conservateurs veulent s’inventer une Big Society : une société civile étendue et renforcée, dotée de missions de service public. L’esprit français peut-il penser la Big Society ?

En savoir + >>>

L’avenir des prélèvements sociaux

La fiscalité pèse sur le travail. Quand le travail manque, la fiscalité l’oppresse et ne parvient pas non plus à soutenir la protection sociale.
Comment aider le travail et financer la protection sociale ?

En savoir + >>>

L’entreprise aux mains de la Génération Y

Les jeunes adultes de 20 à 35 ans qui sont les cadres d’aujourd’hui et les dirigeants de demain sont des "natifs numériques". Leurs habitudes et leur comportement ont bousculé les codes du travail et l’organisation des entreprises.
“L’entreprise aux mains de la Génération Y”, un colloque le 23 mai 2011.

Forum participatif >>>
En savoir + >>>
ADN - 5 propositions

Espace adhérent



Créer un compte >>>

Écouter le petit-déjeuner-débat :
Les nouveaux outils de l'éducation ADN - écouter le petit-déjeuner-débat

Écouter le colloque : L'entreprise
aux mains de la Génération Y
ADN - écouter le colloque

Écouter le dîner-débat :
L'économie politique des sexes
“Sexes, année 0”
ADN - écouter le dîner-débat

Vidéo

Idées riches pour États
pauvres

débat du 9 octobre 2013

Idées riches pour États pauvres

Pour nous suivre

ADN - Flux RSS ADN - Facebook ADN - Twitter ADN - Flickr ADN - Dailymotion

Plan | Partenaires | Contact | Mentions légales

Fondation ADN - Valid CSS Fondation ADN - Valid XHTML 1.0 Transitional